À Propos - Igloo4Travel Inc.

À Propos

Deux jeunes frères se lancent en affaires. Une histoire d’ici!

Depuis leur tendre enfance, les frères Dallaire ont toujours voulu être des hommes d’affaires. Lorsqu’ils avaient 10 et 12 ans, ils allaient vendre du chocolat au porte-à-porte pour pouvoir se payer des friandises. À l’âge de 17 et 19 ans, ils ont chacun eu leur franchise de peinture étudiant, Collège Pro. Cette expérience leur a permis d’approfondir leurs connaissances en tant que futurs entrepreneurs.

« L’expérience avec Collège Pro comme franchisés nous a fait beaucoup apprendre et nous a donné l’envie de démarrer notre propre entreprise. Nous n’avions aucune idée du type d’entreprise que nous voulions démarrer. Cependant, notre réflexion était la suivante: lorsque nous faisions face à un problème ou une situation qui n’était pas optimale, nous cherchions à trouver une solution pour régler ce problème ». Dit Simon Dallaire, co-fondateur d’Igloo.

C’est ainsi qu’un tableau à idées est né. Durant près d’un an, Les frères ont inscrit une trentaine d’idées qui pourraient améliorer la vie des gens tout en réglant un problème. C’est alors que leur père est revenu du Mexique en octobre 2015: «Salut les garçons, dit-il, je suis content de vous voir, j’ai passé un super voyage. Il y a juste une chose que j’ai détesté : l’inconfort quand j’étais dans l’avion. J’essayais de trouver une position confortable pour pouvoir me reposer, je n’ai jamais été capable. Je regardais autour de moi et tout le monde semblait avoir le même problème. Il était impossible de trouver une position idéale pour dormir. Il y a des millions de voyageurs chaque année qui vivent la même situation. Pourquoi n’essayez-vous pas de régler ce problème?»

C’est ainsi qu’Igloo est né. L’idée ne venait pas du tableau à idées, mais bien d’une expérience réelle qui reflétait un problème quotidien pour les voyageurs de la planète entière. Le but premier était de régler le problème du support de la tête puisque, suite à leurs recherches, aucun coussin ne soutenait la tête à 360 degrés comme ils le souhaitaient.

Fait de morceaux de bois, de serviettes et de corde, le premier Igloo a vu le jour en novembre 2015. Ce n’était pas esthétiquement attrayant, difficile à déplacer et non confortable. Mais, l’idée était là: confectionner un nouvel appareil portatif qui permettrait à tout utilisateur d’avoir du repos de qualité là où il n’est généralement pas possible.

 

Quelques mois plus tard, ils décidâmes de produire un deuxième prototype. Cette fois-ci, leur grand- mère était de la partie. Ce deuxième prototype était beaucoup mieux que le premier. Cependant, les élastiques de ce dernier n’étaient pas très esthétiques. De plus, le coussin n’était pas facile à installer.

Philippe Dallaire, co-fondateur, mentionne que: «Nous savions que nous étions sur une piste, mais pour la prochaine étape de développement il fallait faire appel à un expert dans le domaine. Durant le mois suivant, nous avons fait nos recherches pour trouver un designer professionnel. Après trois rencontres, nous avons trouvé la personne idéale pour pousser notre projet davantage, madame Josée Proulx. Suite à notre première rencontre, elle s’est tout de suite montrée enthousiaste par notre projet et à commencer à lancer des idées.»

Quelques heures plus tard, madame Proulx venait de redessiner le modèle. Les frères tenaient finalement quelque chose d’esthétiquement beau, confortable et qui soutenait la tête à 360 degrés. Bref, leur vision devenait de plus en plus claire. Ils avaient maintenant un prototype de qualité ainsi qu’une professionnelle du domaine dans leur équipe. Le vent soufflait dans leurs voiles.

«Suite à la création de ce dernier prototype, le projet devenait de plus en plus sérieux et nous savions que nous tenions quelque chose. Il était maintenant temps de trouver qui seraient nos fournisseurs. La saga commença…» dit Simon Dallaire.

Trouver un fournisseur de tissus et un fournisseur de mousse mémoire à l’autre bout de la planète n’est pas la tâche la plus simple à compléter. Ils ont donc contacté une centaine de différents fournisseurs. Par la suite, ils ont demandés des échantillons de tissus aux dix compagnies qui offraient le meilleur rapport qualité-prix. Ils ont fait pareil pour la mousse mémoire. Suite à l’évaluation des échantillons, les frères n’étaient toujours pas capable de prendre une décision éclairée. La dernière option qui s’offrait à eux était de se rendre en Chine pour visiter les différents fournisseurs qu’ils avaient en liste.  Philippe a donc pris  l’avion en mars 2017 pour se rendre en Asie. Ce voyage leur a été grandement bénéfique. Ils ont développé une excellente relation de confiance avec leur fournisseurs au cours des derniers mois. Leur nouveau défi était maintenant de faire connaître Igloo à travers les médias sociaux.

Durant le printemps 2017, les deux frères Dallaire ont préparé la page Facebook d’Igloo. Il s’agit d’une page dédiée aux fanatiques du voyage. «Chaque jour, nous mettons en ligne deux articles en lien avec le voyage. Nous voulons tenir notre communauté informée des dernières nouvelles. Chaque matin, nous avons notre citation du jour en lien avec le monde du voyage. C’est notre petit clin d’oeil du matin pour donner le sourire et faire grandir la flamme du voyage qui se cache dans chacun de nous.» dit Philippe Dallaire.

Ils ont également lancé leur page Instagram récemment. Cette plateforme leur permet d’agrandir leur visibilité davantage. Ils mettent une citation en lien avec le voyage à chaque jour. « Nous mettons présentement l’emphase sur Instagram et Facebook puisque, suite à nos recherches, notre clientèle cible se situe principalement sur ces deux plateformes. Or, ceci ne veut pas dire que nous ne sommes pas actif sur Twitter, LinkedIn et Snapchat, au contraire, cependant, chaque chose en son temps. » Dit, Simon Dallaire.

 

«Durant nos deux premières années d’activité commerciale, nous envisageons d’avoir au minimum dix différents points de vente à travers le Québec, comme par exemple, dans les succursales du CAA, à l’aéroport de Montréal, différentes agences de voyage, etc… Au cours des trois années suivantes, nous souhaitons avoir des points de vente à travers le Canada et les États-Unis. D’ici 8 ans, nous souhaitons avoir des points de ventes sur chaque continent.» Dit Simon Dallaire.

Regard sur l’horizon: «Dans les années à venir, la recherche et le développement seront prévus afin de constamment améliorer la qualité du produit. Chaque commentaire de nos clients sera pris en note et sera étudié pour s’assurer que nos clients puisse bénéficier du confort qu’il mérite. Igloo pourrait donc devenir le nouveau standard d’appareil de confort pour voyageurs d’ici une dizaine d’année.» Dit Philippe Dallaire.

Restez informées des dernières nouvelles en nous suivant sur nos différentes plateformes.

Merci et bienvenue dans la famille Igloo, l'histoire ne fait que commencer!

Pin It on Pinterest

Share This